Le Lioran

 

L’Histoire du Lioran

Le Ski fut introduit en France en 1878 par l’alpiniste Henri Duhamel et en Auvergne par Jean Baptiste BLOT de Besse durant l’hiver 1901-1902.
C’est en 1906 que le ski est pratiqué pour la première fois au Lioran. Les premiers skieurs n’avaient pas d’autre abri que la gare.
Ce sport était déjà pratiqué en France quand les premiers cantaliens s’élancèrent sur les champs de neige au Lioran. Suit un développement rapide.
En 1907, le Syndicat d’Initiative d’Aurillac, se préoccupant d’introduire le ski dans le Cantal, lance un appel pour la recherche d’anciens soldats des bataillons alpins capables de fabriquer des skis ou servir de moniteurs.
Le Ski Club du Lioran est créé en 1908. Le siège de l’association était alors fixé à la Mairie de Murat. Aidé par le Touring Club et la Compagnie d’Orléans, le ski club atteint alors une centaine de membres.

Quelques artisans de Laveissière, Albepierre et Aurillac se mirent alors à fabriquer des skis mais uniquement des skis de fond ou de rando.
Le ski alpin apparaît après la première Guerre Mondiale, introduit par les Britanniques.

Les premiers évènements au Lioran :
– 3 Février 1910 : Concours de saut
– 14 Février 1910 : Course militaire
– Du 10 au 15 Février 1911 : 5ème Concours International organisé par le Club Alpin Français, 6000 à 7000 personnes sont présentes.
La grande guerre stoppa net l’essor du Lioran qui était considéré comme le meilleur centre du Massif Central pour les sports d’hiver.

En 1960, le Conseil Général prend la décision de relancer la station en la dotant des équipements nécessaires et en choississant pour centre le Prairie des Sagnes. Le Lioran reprend alors son essor sous le nom de Super Lioran. On fait appel à des architectes urbanistes spécialistes de la montagne afin d’aménager ce vaste domaine.
La base de la station fut la construction du Téléphérique du Plomb du Cantal, inauguré en 1967 par Georges Pompidou, Président de la République de l’époque et natif du Cantal.

C’est à la fin des années 70 que Le Lioran devient la première station du Massif Central par la taille de son domaine skiable. Des équipements nécessaires à l’essor de la station vont être développés : remontées mécaniques, patinoire, mini golf, luge d’été, terrain multisports…